B i o g r a p h ie

C'est à l’âge de trois ans que Junko Okazaki commence à étudier le piano. Entrée au Conservatoire de Toho à l’âge de 11 ans, elle termine brillamment ses études à l’université de musique de Tohogakuen (Tokyo) au Japon. En 1981, elle réalise son rêve et commence à travailler avec Vlado Perlemuter qui sera son maître. En 1984, elle s’installe définitivement à Paris et l’année suivante, elle obtient le Diplôme supérieur d’exécution de piano à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot et en 1988, le Diplôme supérieur de musique de chambre. Depuis 1986, elle donne de nombreux concerts en France, aux Etats-Unis, en Italie et au Japon.

 
En 1998, premier récital salle Gaveau à Paris. Elle reste fidèle à cette salle en s'y produisant chaque année.

En 2008, récital au Sénat enregistré pour France Musique ainsi que celui donné à la Galerie dorée de la Banque de France dans le cadre de la célébration de l’anniversaire des 150 ans des relations diplomatiques entre la France et le Japon (en partenariat avec la Banque de France). En 2009, récital au salon d’honneur des Invalides.

 

En 2011, après le drame de Fukushima, la pianiste donne plusieurs concerts pour venir en aide aux sinistrés du Japon. En 2012, elle célèbre le 10eme anniversaire de la mort de son maître Vlado Perlemuter en interprétant des œuvres de Maurice Ravel et de Gabriel Fauré à l’occasion du concert salle Gaveau. Cette même année, récital Chopin au château de La Motte-Tilly. En 2013, elle est invitée par les Amis de Maurice Ravel à participer au concert donné en hommage au compositeur, à l’occasion du 75e anniversaire de sa mort.

En 2015 Junko OKAZAKI a joué salle Gaveau son compositeur de prédilection, Maurice RAVEL, à l'occasion du 140ème anniversaire de sa naissance. Elle travaille ses partitions en partant des annotations de son maître, Vlado Perlemuter qui lui a légué ses propres manuscrits.

 

On  peut  se  demander  si  elle  ne  puise  pas  dans ses fréquentes

visites au Belvédère, dans la maison que Maurice Ravel habita, de 1921 à 1937, à Montfort l'Amaury, toute la poésie qui affleure dans son jeu. Son interprétation, à la fois dépouillée et subtile, porte l’empreinte du détail mélodique, du rythme et du mouvement. Elle s'en tient toujours à l'essentiel de la forme musicale.

 

Elle a collaboré cette même année 2015 avec le réalisateur Didier Lemaire, en composant la musique originale de son film Noctuelles, ronde enfantine chez Ravel. Le tournage a été réalisé au Belvédère, de nuit.

 

En 2016, comme le lui avait demandé son maître, elle poursuit la publication de l'édition bilingue franco-japonaise des partitions pour piano de Maurice Ravel annotées par Vlado Perlemuter. Junko OKAZAKI a été l'invitée de "la Matinale de France-Musique" pour présenter ce travail. Cette même année, elle est l'invitée de la Banque de France pour donner un récital à la Galerie Dorée.

 

En 2017, à l'occasion de la publication de l'édition complète des partitions, la Fondation Franco Japonaise Sasakawa a apporté son soutien financier pour la production de son récital Ravel salle Gaveau le 17 mars dernier.
 
Sortie cette même année chez FORLANE de son nouveau CD RAVEL.